Opération collège désert à Pailleron 19e

mardi 9 avril 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 1%

PAILLERON EN COLERE !

Lors de la mise en place du secteur multi-collèges Pailleron-Bergson, l’engagement avait été pris de maintenir les moyens alloués à l’établissement. L’année dernière, des heures avaient déjà été perdues puis récupérées après diverses actions. Cette année, en dépit de notre de grève du 24 janvier, grève suivie à 100 % et accompagnée de parents d’élèves, et malgré les engagements du rectorat concernant le maintien des moyens, nous constatons, à nouveau, la disparition de ces heures.

La perte de ces heures impliquerait :
- la difficulté de faire fonctionner des projets et des clubs, voire leur disparition,
- la difficulté d’organisation voire l’annulation de sorties scolaires et de voyages,
- l’obligation de choisir certaines matières pour les demi-groupes, au détriment d’autres et au détriment des conditions d’apprentissage de nos élèves.

Cette situation s’inscrit dans les politiques actuelles de baisse des moyens alloués à l’Éducation Nationale. Aux problèmes locaux s’ajoutent :
- un gel du point d’indice et une perte de pouvoir d’achat pour les membres de la communauté éducative,
- des heures supplémentaires moins bien rémunérées et imposées au détriment de la qualité de leur préparation,
- la réforme de statut des AED (surveillants) qui pourront faire des remplacements d’enseignants sans avoir suivi aucune formation pour,
- le durcissement du devoir de réserve : plus le droit de s’exprimer sur les problèmes rencontrés à l’Education Nationale,
- le projet de regroupement des écoles primaires et des collèges.

Plusieurs mouvements de grève ayant déjà eu lieu (24 janvier, 5 février et 19 mars), et constatant l’absence de réponses du rectorat pour les enjeux locaux et du gouvernement pour les enjeux nationaux, les enseignants de Pailleron ont opté pour des moyens d’actions complémentaires. Ces actions s’inscrivent dans un mouvement plus général en France et nombreux sont les établissements scolaires y participant.
l’attribution de 20/20 à tous les élèves du collège, une opération « collège mort » le mardi 9 avril 2019.

Ensemble, défendons les conditions de travail de nos élèves et la mission de service public de l’Education Nationale !

L’équipe mobilisée du collège Edouard Pailleron


Annonces

Pratique






PNG