Kit de motions contre le projet de réforme des retraites. Le 5 décembre, c’est qu’un début !

dimanche 17 novembre 2019
par  Sud éducation Paris
popularité : 8%

Pour se comptabiliser et savoir combien nous serons sur Paris en grève, un moyen collaboratif a été mis en place : Voici le lien :
https://lite.framacalc.org/Xgo0tTQ2jY

L’Assemblée générale des personnels de Ravel réunie le jeudi 14 novembre 2019 met en place un comité d’organisation et de préparation de la grève du 5 décembre composé de 11 membres avec le mandat suivant :

- Créer les conditions pour aller vers une grève massive le 5 décembre et sa possible reconduction les jours suivants. La reconduction de la grève est décidée chaque jour en AG des personnels grévistes. La question des week-ends fera l’objet d’une décision collective. Le comité deviendra de fait un comité de grève à compter du 5 décembre, élu et révocable par l’AG des personnels en grève.

- D’ici le 5 décembre, nous mettons en place une caisse de grève et nous prenons tous les contacts indispensables à la réussite de notre action : coordination avec les autres établissements de l’éducation nationale tous degrés confondus, coordination avec les autres secteurs en lutte, politique active et décidée chaque jour de diffusion en direction des établissements et des secteurs qui ne sont pas encore en grève afin de les inciter à nous rejoindre dans le mouvement général.

Nous nous battons pour les revendications suivantes  :

- retrait total du projet de régime universel de retraite par points et de toute forme d’aggravation de nos futures retraites (recul de l’âge de départ, aggravation des pénalités en fonction des trimestres manquants etc.) ;

- le maintien des 42 régimes existant dont le code des pensions civiles et militaires ;

- une retraite à taux plein à 60 ans ou après 37,5 ans de cotisation maximum incluant la prise en compte des conditions de travail particulières ;

- le retour aux dispositions les plus favorables concernant les fins de carrière, les pensions de réversion, et la prise en compte des enfants dans le calcul ;
https://lite.framacalc.org/Xgo0tTQ2jY
- la mise en place d’un système de calcul spécifique pour les femmes de telle sorte que lors du départ à la retraite les conditions soient les mêmes que pour les hommes.

Nous revendiquons également le paiement intégral des jours de grève.

Pour : 38
Contre : 0
Abstention : 0

Motion proposée par des collègues des écoles du 19e à l’intention des parents

Madame, Monsieur,

Nous nous adressons à vous car nous sommes tous concernés.
Le gouvernement à l’intention de mettre en œuvre une « réforme » des systèmes de retraites qui concernent tous les salariés, ceux du secteur public comme ceux du secteur privé.
Sous prétexte de « simplification » et d’ « égalité », le gouvernement projette d’instaurer un régime universel par points avec un mode de calcul des pensions prenant en compte désormais l’ensemble de nos carrières.
Ce projet lèse l’ensemble des salariés, du secteur public comme du secteur privé.
Il impacte toutes les générations, actuels retraités comme futurs jeunes salariés.

TOUS PERDANTS !

Le nouveau système baisserait considérablement le montant de nos pensions (de 500 à 1 000 euros bruts mensuels selon situations) ainsi que de vos pensions. Et il retarderait notre âge de départ à la retraite (65 ans, 66 ans, 67 ans, voire plus...).
Un tel système a été mis en place en Suède en 1998... les conséquences ont été catastrophiques.
Ce système à points ne donne aucune garantie de stabilité des pensions car la valeur du point sera variable en fonction de la conjoncture économique. Il devient une variable d’ajustement budgétaire au détriment de nos pensions, de vos pensions.

Parce que l’idée de devoir enseigner jusqu’à 65 ans, 66 ans, 67 ans ou plus
pour finalement percevoir une retraite de misère est TOTALEMENT INACCEPTABLE

Avec les salariés des transports (RATP, SNCF,...), les salariés du secteur de l’énergie,...
Avec la fonction publique hospitalière et les centres de soins de proximité
A l’appel des syndicats des enseignants

DANS L’UNITÉ INTER-PROFESSIONNELLE PUBLIC-PRIVÉ

Contre le système universel de retraite par points
Pour le maintien de tous les régimes des de retraites actuels

JE SERAI EN GRÈVE À PARTIR DU 5 DÉCEMBRE 2019

Motion de l’équipe enseignante d’une école du 75010 lue en Conseil d’école le 21 novembre 2019

Nous serons massivement en grève le 5 décembre, professeurs et professeures des écoles ainsi que l’équipe d’animation.
Nous serons pour certains en reconduction le 6 décembre.
Comme d’autres écoles, collèges et lycées, universités, à Paris et sur l’ensemble du territoire, nous voulons par notre grève exprimer notre refus de la réforme de la retraites par points.
Cette réforme dont le vote interviendrait après les municipales nous fera perdre entre 700 et 1000 euros mensuels sur nos pensions, accroîtra les inégalités hommes/femmes et vise clairement l’instauration d’un âge pivot de départ à la retraite à 64 ans.
Si cette réforme concerne les fonctionnaires, les salariés du secteur privé seront impactés de manière équivalente.
C’est pourquoi nous tenions à informer les parents délégués de notre mobilisation.


Annonces

Pratique







PNG