Battons-nous pour nos salaires  ! En grève le 26 janvier

mercredi 6 janvier 2021
par  Sud éducation Paris
popularité : 3%

Le mardi 26 janvier, SUD éducation, aux cotés de l’intersyndicale de l’éducation, appelle l’ensemble des personnels à la grève :
- pour une augmentation significative des salaires, d’autant plus forte que le salaire
de l’agent-e est bas, afin de réduire les inégalités salariales ;
- pour l’intégration des primes et indemnités ;
- pour la titularisation sans condition de concours ni de nationalité à temps plein de tous les personnels contractuels de l’Éducation nationale.



Enseignant-es travaillant dans le 1er degré : n’oubliez pas de déposer votre déclaration d’intention de grève dont vous trouverez un modèle en cliquant ici.

Battons nous pour nos salaires

Tract & brochure de SUD éducation

Le ministre Blanquer a annoncé en grande pompe une augmentation de 400 millions d’euros (soit 29 euros bruts mensuels par agent-e) pour les personnels de l’Éducation nationale inscrite dans le projet de loi de finances 2021. C’est une somme dérisoire rapportée aux plus de un million cent-trente-mille personnels dans l’Éducation nationale. Alors que les salaires stagnent voire baissent depuis de nombreuses années, l’heure est à la mobilisation pour imposer de réelles augmentations de salaires sans une nouvelle dégradation de nos conditions de travail.

Lire le tract en ligne

Lire la brochure en ligne

ou télécharger les pdf :

Tract de SUD éducation
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf
Brochure de SUD éducation
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Tract AESH

Les AESH ont toute leur place dans cette mobilisation, c’est pourquoi SUD éducation les appelle à se mettre massivement en grève et à porter leurs revendications dans les Assemblées générales, heures d’information syndicale et à apparaître visibles dans les manifestations qui auront lieu ce jour-là.

SUD éducation revendique pour les AESH un salaire à 1700 euros net pour un temps plein à 24 heures d’accompagnement, dont l’évolution est déconnectée de toute évaluation professionnelle. Cette revendication s’inscrit dans le projet de transformation sociale porté par l’Union syndicale Solidaires : la hausse des salaires les plus bas et des minima sociaux et la baisse du temps de travail pour l’ensemble des travailleurs et travailleuses.

Lire en ligne
ou télécharger le pdf :

Tract AESH
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Tract AED

À la suite de la journée de grève inédite des assistant-e-s d’éducation (AED, AP & APS) du 1er décembre dernier, d’autres actions locales ont eu lieu tout au long du mois de décembre : journée de grève, rassemblement, conférence de presse, participation aux manifestations du 5 décembre, happening, etc. Cette mobilisation a trouvé un fort écho dans la presse régionale.

Localement des solidarités avec les autres catégories de personnels ont pu se mettre en place : caisses de grève, vote de motions pour l’obtention de la prime REP, affichage et grève en soutien aux revendications des AED.

Des collectifs d’assistant-e-s d’éducation se sont créés un peu partout sur le territoire, rompant ainsi l’isolement auquel sont soumises les équipes. Des assemblées générales se sont réuni-e-s tout au long du mois de décembre ainsi qu’une coordination nationale afin de décider de la suite à donner au mouvement. Une semaine de grève est appelée en amont de la journée intercatégorielle de grève pour les salaires du mardi 26 janvier 2021 qui constituera le point d’orgue de cet acte 2.

Lire en ligne
ou télécharger le pdf :

Tract AED
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Appels intersyndicaux

Communiqué de l’intersyndicale de l’éducation

Lire en ligne
ou télécharger le pdf :

Communiqué de l’intersyndicale éducation
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Communiqué de l’intersyndicale de la voie professionnelle

Lire en ligne
ou télécharger le pdf :

Communiqué de l’intersyndicale de la voie professionnelle
cliquez sur l’image pour télécharger le pdf

Annonces

Pratique