Archives 2006 2011


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 26 janvier 2010
par  sud75

Pas de part de galette pour les CDD débarqués pendant les fêtes de fin d’année

Obligés de se tirer avant la fève Ils ne sont pas parmi nous ce jour et ils ne passeront pas l’année 2010 au Cnam malgré leur ancienneté et les services rendus. Ils ont rendez-vous avec le pôle Emploi et ce n’est plus seulement pour les deux mois de carence. Trois mois après la signature de l’accord du 19 octobre 2009 qui prétend offrir un déroulement de carrière aux non titulaires, des contractuels sont purement et simplement congédiés par simple courrier signé par l’administrateur général sans que leur soit offert de voie de recours au sein de l’établissement.
Un renouvellement de contrat, ça se mérite ! L’accord-cadre de 2005 qui garantit le réemploi des collègues qui ont 20 mois d’ancienneté est remis en cause explicitement. Voici ce que répond la direction à un recours pour non respect de l’accord (...)

vendredi 8 janvier 2010
par  sud75.

LA GREVE

La réforme des lycées, après celle des collèges et des lycées professionnels, c’est toujours plus de sélection. Les intérêts économiques et le non partage des richesses dictent le tri social à l’école. Avec la réforme Chatel, c’est moins de formation générale en lycée, mais plus d’orientation, plus de groupes de niveaux, moins d’offre culturelle et donc plus de déterminisme social. Des évaluations en primaire au choix des langues en sixième, de la découverte professionnelle en collège à l’apprentissage des métiers au lycée professionnel, du préapprentissage à l’alternance, le système d’éducation se débarrasse des élèves issus des couches les moins favorisées de la population. De l’autre côté, la concurrence entre établissements secondaires, universités et grandes écoles, peaufine la sélection des élites. (...)

mardi 24 novembre 2009
par  sud75

Lycée Jean Lurçat : Position de Sud éducation Paris

L’attention des médias s’est portée ses derniers jours sur le lycée Jean Lurçat dans le 13e arrondissement de Paris, où la direction de l’établissement, l’académie de Paris et quelques élèves semblent avoir momentanément perdu leurs repères relationnels. Il règne un climat délétère dans cet établissement parisien depuis des mois. La situation est insupportable et, ni le rectorat ni la région, cependant alertés par des délégations des personnels, ainsi que par SUD éducation, n’ont jugé bon de réagir.
La gestion de l’établissement est vivement critiquée par toutes les catégories de personnels. Les agents techniques se disent méprisés, humiliés par un autoritarisme harcelant, les agents administratifs subissent les humeurs d’une hiérarchie zélée, les enseignants sont entravés dans leurs projets pédagogiques par des (...)

jeudi 22 octobre 2009
par  sud75

Equipe mobile de sécurité à Paris : quand Chatel flirte avec Hortefeux !

Après l’académie de Créteil, c’est au tour de celle de Paris de mettre en place sa propre équipe mobile de sécurité (EMS). Cette équipe, composée de personnels de l’Education nationale (enseignants, un CPE, et un chef d’établissement) et, surtout, de deux fonctionnaires de police assistés d’agents de sécurité. Après les polémiques autour de la fouille des sacs, des portiques de sécurité, et autres moyens de surveillance et d’encadrement (notamment via la multiplication des caméras dans les établissements), le gouvernement poursuit dans la lignée du délire sécuritaire et transforme des personnels de l’éducation en supplétif des forces de l’ordre.
Classes laborieuses, classes dangereuses...
Pour SUD éducation Paris, cette conception purement policière et sécuritaire de l’éducation ne peut pas constituer une (...)

mardi 6 octobre 2009
par  sud75

SOUFFRANCE AU TRAVAIL : DANS L’EDUCATION AUSSI !

Des CDD contraints au chômage pendant les mois d’été, des AED remerciés en juin parce qu’ils déplaisent, des contrats aidés sans cesse menacés de non renouvellement ou déplacés, des enseignants traînés devant les instances disciplinaires, des AVSco dont le contrat de travail est brutalement modifié à la mi-septembre...
Toutes ces pressions développent le stress et font régner l’insécurité au travail. A cela s’ajoute l’accélération de la dégradation des conditions de travail :
de moins en moins d’agents pour faire le travail qui devient exténuant,
des agents fatigués qui en tombent malade,
dans le primaire, rallongement des journées de travail à cause des aides personnalisées et de l’annualisation des 108 heures,
des remplaçants sur temps partiels qui se retrouvent sur 4 écoles,
dans le secondaire, des (...)

lundi 5 octobre 2009
par  sud75

DOLTO, LURÇAT, OUVRIERS, ADMINISTRATIFS ET ENSEIGNANTS S’OPPOSENT À L’AUTORITARISME

Ouvriers et enseignants du collège Dolto ont ensemble décidé de se mettre en grève mardi 29 septembre pour demander le départ de leur gestionnaire. Ils ont reconduit très majoritairement leur grève toute la semaine. À leur demande, SUD éducation Paris avait déposé un préavis de grève auprès du rectorat et de la DASCO.
Depuis l’arrivée d’une nouvelle gestionnaire dans l’établissement, les relations se sont tendues. De commandes non passées en salles de classe vidées de leur matériel de travail, de remarques hautaines en clés confisquées, d’ordres intempestifs en interdictions non moins surprenantes, les personnels en ont assez. Ils n’en peuvent plus et sont en colère de la façon dont ils sont considérés. Depuis trois ans que le problème existe, il n’a fait que s’aggraver. Ils n’en peuvent plus des brimades (...)

dimanche 30 août 2009
par  Sud75

ASSEMBLEE GENERALE de rentrée MARDI 1er SEPTEMBRE à 17H

Le flou artistique qu’entretient Luc Chatel à propos de la mise en place des consignes en cas de pandémie de grippe H1-N1 ne doit pas nous faire oublier la poursuite de la destruction de l’école publique. Depuis 3 ans, il s’agit bien d’une saignée de 49 400 postes dans l’éducation nationale : le budget 2010 en prévoit 16 000 !
Ces suppressions massives ont été rendues possibles par la mise en place depuis 2 ans des contre-réformes Darcos, ce que Luc Chatel dans le Monde du 26 août appelle des « services nouveaux, comme l’aide individualisée en primaire, l’accompagnement éducatif au collège et au lycée », auxquels s’ajoutent les nouveaux programmes, les évaluations, Base-élèves, les stages pendant les vacances, les jardins d’éveil qui menacent la maternelle, la masterisation, l’achèvement des RASED, les (...)

lundi 13 juillet 2009
par  Sud75

Evacuation d’un squat à Montreuil : la police tire !

Lors de l’évacuation d’une clinique squattée à Montreuil, un occupant a perdu un oeil !
Sud-éducation tient à affirmer sa pleine solidarité à Joachim et condamne fermement la violence policière.

lundi 13 juillet 2009
par  Sud75

Soutien à Tristan Sadeghi

Sud Education Paris condamne fermement la tentative d’intimidation du proviseur du lycée Ravel à l’encontre de Tristan Sadeghi. Elève de première ES, Tristan devrait être inscrit de droit en terminale : aucune condition d’inscription n’est requise lors du passage première/terminale.
Or l’inscription de Tristan est conditionnée à la rédaction d’un « engagement » où celui-ci se soumettrait à l’ordre « républicain » et « citoyen » de Monsieur le proviseur du lycée Ravel, soutenu en cela par le nouveau ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel.
Que reproche –t-on à Tristan ? D’avoir participé aux blocages de son lycée lors des luttes contre les réformes Darcos .
Au delà de la volonté de « casser » un jeune et de faire un exemple, c’est la même politique de criminalisation des mouvements sociaux qui continue de (...)

Navigation

Annonces

Pratique







PNG